Oeufs en or du networking

La Règle d’Or du Networking

Il n’y a pas beaucoup de “secrets” en networking. Maîtriser l’art du réseautage relève surtout de la pratique et de la passion de créer des échanges enrichissants. Mais il y a une chose qui pourrait être vue comme un”secret” ou plutôt comme une règle que l’on entend rarement et qui peut changer la donne. Découvrons la règle à connaître pour faire passer votre réseautage au niveau supérieur.



La Règle d’Or du networking n’est pas un hack ou une “astuce miracle”, vous savez que ce n’est pas notre genre. Au contraire, la Règle d’Or témoigne d’un état d’esprit à adopter, d’une règle à avoir toujours en tête et qui nécessite du travail et de l’entraînement.


Cependant, l’appliquer vous permettra indéniablement d’atteindre le niveau supérieur dans vos compétences de réseautage. 



Quelle est la Règle d’Or du networking ?


La règle repose sur la posture que vous adoptez quand vous réseautez, elle pourrait être résumée par la citation de Matthew Trinetti, entrepreneur et conférencier TEDx : 


“Lorsque vous créerez votre réseau, c’est en donnant que vous recevrez. Peut-être pas immédiatement, mais plus tard, au fil du temps.”


La Règle d’Or du networking est simple en apparence : il faut commencer par donner, en d’autres mots, par apporter de la valeur, avant de vouloir recevoir.


Pour comprendre l’importance de la règle, prenons 30 secondes pour imaginer une situation. Imaginez que lors d’une soirée networking vous rencontrez deux personnes : Alice et Bob. 



Méthode 1 : Alice


Alice vient vers vous en vous tendant sa carte de visite et se présente. Après 30 secondes d’échanges formels, elle engage un monologue à propos de ce qu’elle fait dans la vie : consultante, mais aussi formatrice et parfois coache voire gourou et même mentor, … vous n’arrivez pas à bien saisir quel est son job exact ni pourquoi elle vous parle de tout ça. 


Quand Alice approche la fin de son monologue (que vous soupçonnez d’avoir été étudié par cœur), elle commence à guetter autour de vous pour trouver quelle sera sa prochaine proie. Après avoir terminé, elle vous pose quelques questions de formalité et vous invite à la contacter si vous avez besoin de ses services (alors que vous n’avez toujours pas compris ce qu’elle proposait exactement 😅). 


Elle vous salue ensuite et repart énergiquement vers une nouvelle personne à 10 mètres de vous.



Méthode 2 : Bob


Un quart d’heure plus tard, Bob arrive vers vous, il vous dit avoir entendu parler de vous via une relation en commun, il déclare être intéressé par votre travail et se présente en deux phrases. 


Il vous interroge ensuite sur votre activité et vous demande si vous avez des problèmes particuliers dans son domaine d’expertise. Quand vous lui exposez, il semble intéressé et impliqué, et vous donne même quelques conseils intéressants et concrets en les liant à son expérience personnelle. 


Il vous propose enfin de faire un call la semaine suivante pour en discuter plus en détail. Vous fixez le call et vous saluez amicalement.



Alice ou Bob ?


Décryptons tout ça (petite inside joke pour les vrais 😉) !


En réalité, Alice et Bob font le même job et sont aussi talentueux l’un que l’autre. Tous les deux pourraient vous apporter la même valeur. Mais en lisant ce scénario, vous vous rendez compte que Bob est bien plus efficace dans son approcheVous avez naturellement plus de sympathie pour Bob que pour Alice qui semble vous voir comme une énième rencontre.


Qu’est-ce qui les différencie ? Vous l’aurez compris, c’est la Règle d’Or. Bob écoute et apporte de la valeur alors que l’approche d’Alice est beaucoup plus centrée sur sa personne.



Comment être Bob plutôt qu’Alice lors d’une rencontre ? 


Chez Weavve, nous utilisons un outil que l’on appelle les 6 étapes d’une rencontre business réussie


  1. Engager le dialogue en contextualisant la rencontre 
  2. Être à l’écoute de la personne en face
  3. Apporter de la valeur
  4. Parler de vous en liant votre histoire avec la valeur que vous venez d’apporter
  5. Apprendre de l’échange qui se déroule
  6. Prévoir la suite pour nouer un réel lien (call, dîner, entretien, …)

Si vous relisez le scénario, vous verrez que Bob suit exactement ces 6 étapes. 


Retenir et vous entraîner à suivre ces 6 étapes vous permettra d’adopter la bonne posture et de respecter la fameuse Règle d’Or !


Si vous voulez avoir la liste des 6 étapes toujours avec vous pour ne pas l’oublier, vous pouvez enregistrer ce post instagram 😊.


Dans un prochain article, nous entrerons plus en détail sur le processus en 6 étapes, notamment sur l’étape 3 qui est la plus complexe.


D’ici là, portez-vous bien et n’hésitez pas à partager cet article s’il vous a plu.



Si le thème vous intéresse, retrouvez l’article que nous avons rédigé pour savoir ce qui fait de vous un bon réseauteur.


Que la force du networking soit avec vous  👋

Santo Raneri

Santo Raneri

Founder @ Weavve

Partager cet article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email
.

Découvrez aussi

réseauteur qui boit un café
Networking

Qu’est-ce qu’un bon réseauteur ?

On pense souvent que pour être un bon réseauteur il faut être extraverti. En réalité, c’est une idée reçue. Le networking n’est pas un don, ça se travaille !